Bienvenue sur le site décrivant les Chroniques des Stellans, jeu d'écriture et de rôle par forum dans un univers mixte High Fantasy - Dark Fantasy.



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loik

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Sam 31 Oct - 4:25

Les raclements des tabourets sur le plancher inégal de l'auberge et le brouhaha des conversations soutenues à voix basse se mêlaient au crépitement du feu dans l'âtre et au chocs sourds des chopes de métal ou de bois sur les lourdes tables de la taverne qui semblait pour qui vivait dans le voisinage ne jamais connaître l'inactivité. Les odeurs rances de sueur, de foin et de breuvages bon marché agressaient le nez durant les premières minutes suivant l'entrée dans cet endroit qu'on ne fréquentait que peu sans avoir quelque chose de précis à y faire, quelque chose qui sans être foncièrement infamant ou digne d'opprobre, méritait confusément qu'on le fasse légèrement à l'abri des regards.

Le lieu, connu pour être le repaire des arpenteurs de Logre, était bien souvent le seul point fixe dans la vie de ces derniers, et avait le mérite d'offrir à tous, clients comme prestataires, un repère notoire quoiqu'informel, où la demande pouvait trouver l'offre, et cette dernière recevoir la première. Le tenancier, qui avait très tôt misé sur cette tendance pour asseoir son fond de commerce, ne ménageait pas ses efforts pour garder l'insaisissable main invisible bien au chaud dans son établissement et tâchait de se faire une réputation sur sa discrétion vis à vis des clients, et sa prévenance vis à vis des arpenteurs.

Loik déprimait tranquillement, désoeuvré après quelques jours de repos en ville depuis sa dernière sortie. Ses maigres économies fondaient bien vite à l'abri des murs de la cité et il vivait déjà sur ses réserves. Le repas consistant qu'il s'était offert ce matin là serait sans doute le dernier avant un moment si les affaires ne reprenaient pas rapidement. Il remuait pensivement sa cuillère de bois dans le gras du fond de son écuelle entre deux petits bouts de légumes en soupirant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Logre

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Sam 31 Oct - 15:11

L'entrée discrète d'une silhouette encapuchonnée dans la taverne n'est donc en rien exceptionnelle, à ceci près que la présence d'un garde du corps à ses cotés la qualifié bien plus de cliente que de chercheur. Encore que les dangers des landes étant bien souvent réels et faits de bon acier, un arpenteur gagnant sa vie correctement pourrait en avoir fort l'usage.
La forme, donc, va s'adresser à voix basse au patron des lieux sans hésiter, -preuve que ce n'est pas sa première visite ou qu'elle est une habituée de ce genre de bouge- et ce dernier lui indique sans tergiverser la personne recherchée, pour l'heure penchée au dessus de son assiette à la touiller sans grande velléité de souper.

Alors que le visiteur s'assied à la table sans autre forme de procès, un coups d'œil expert pourra quand à lui remarquer ces quelques particularités:
C'est une femme, car malgré sa taille élancée et le peu de relief que marque sa tenue, ses épaules menues la trahissent.
C'est une dame fortunée et avisée, car l'étoffe de sa cape vert sombre est de fort bonne facture quoi que parée d'une certaine usure, le tissus épais et confortable n'en étant pas moins discret et indiquant une certaine débrouillardise.
C'est une habituée, car elle ne s'encombre ni de manières ni de faux semblant, et elle avait prévu pour faire face à l'odeur un cache nez obscur dont le parfum délicat vient chatouiller les narines de son interlocuteur malgré la puanteur ambiante, étrange mélange d'éléments végétaux.

"Loïk, c'est bien vous?"

Demande elle simplement en guise d'introduction et avant d'avancer l'affaire qui peut bien l'amener en ces lieux de perdition et de morosité, d'attente et d'échanges plus ou moins orthodoxes.
A sa voix, on la devine femme de caractère et de grande éducation, dépourvue du pédantisme alambiqué qu'affectionne pourtant habituellement la noblesse.
Son statut social exact, alors indéfinissable, ne justifie pas plus la neutralité déstabilisante du timbre employé, malgré une accentuation suave et troublante de certains phonèmes, ni la tranquillité anormale dont elle fait preuve pour quelqu'un de sa condition, au point que l'on peut douter que le véritable commanditaire soit venu en personne présenter sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loik

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Sam 31 Oct - 20:50

- Non, moi c'est Mirabelle la vache.

Eut envie de répondre Loik. Mais il s'en abstint. Premièrement, parce que la blague n'était pas drôle, quoique relativement pertinente, et deuxièmement parce qu'on ne crache pas sur son gagne pain, surtout quand on a plus un rond. Après tout, ça valait bien une autre entrée en matière, et on ne perdait pas son temps en frivolités. Encore qu'échanger des frivolités avec ce client là eut présenté plus d'intérêt qu'avec le dernier, un marchand gras et bedonnant à l'hygiène corporelle douteuse et dentaire inexistante qui était pourtant - hélas - bien plus porté sur les salamalèques que la jeune femme assise devant lui.
L'arpenteur reposa sa cuillère sur la table et prit un moment pour dévisager son interlocutrice, ou ce qu'on pouvait en distinguer, car entre la capuche et le cache-nez, on ne voyait guère que ses yeux, à condition de les chercher toutefois. Ils en valaient néanmoins la peine, pour le moment du moins.

Les deux encapuchonnés se firent donc face quelques secondes dans un océan de têtes nues et souvent chevelues, jusqu'à ce que l'arpenteur jette un coup d'oeil au garde du corps avant de se replonger dans le regard de sa désormais cliente, et murmura :


- C'est moi. Que cherchez-vous ?

La formule était typique. On ne cherchait que rarement un arpenteur pour ce qu'il était, à moins d'être percepteur ou bailli, mais pour ce qu'il proposait comme service. Tout le monde ici bas veut quelque chose, et depuis l'apparition de la Main Blanche, les arpenteurs étaient devenus pour un certain nombre de choses le seul moyen de se le procurer.

Il attendit la réponse de la jeune femme en profitant de son parfum, qui tranchait agréablement avec l'odeur de la pièce. C'était là un remontant qui ne coûtait pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Logre

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Sam 31 Oct - 22:21

Les yeux émeraude lui renvoient cet air scrutateur et curieux, mais bien plus pour déterminer si l'homme vaut ce qu'on dit de lui que pour avoir la moindre information sur ce à quoi il peut bien ressembler, et s'il est possible qu'il vaille le prix qu'elle s'apprête à débourser. Sans aucune réserve ni pitié ou toute autre forme de sentiment qui retient ordinairement les humains en société, il est sondé, soupesé, analysé comme une pièce de viande à l'étal, bien que le peu qu'on puisse en voir ne renseigne son interlocutrice que partiellement. Dommage...
Avant que la voix derrière le châle ne se fasse à nouveau entendre, les paupières se plissent légèrement, leur propriétaire étant sans nul doute en train de peser soigneusement ses mots:

"Je cherche de nouveaux sujets d'étude. Il me faut des herbes rares ou altérées par la brume.
On te dis capable de flirter de bien près avec la main blanche... si c'est vrai, tu es susceptible de trouver quelque chose qui pourrait m'intéresser.
Je paye les frais d'expédition et ensuite à mesure de ce que tu auras pu ramener, en matériel ou en liquidités
."


Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est directe. Elle sait ce qu'elle veux, ne fait perdre de temps à personne, et n'a pas l'air particulièrement prête à négocier des miles et des cents.
Soit c'est possible, soit ça ne l'est pas... et dans le cas contraire, elle trouvera bien un autre arpenteur capable de risquer sa vie pour un paquetage et une poignée de jours en provisions de bouche.
Les pauvres hères prêts à tout dans l'espoir de faire fortune sur un gros coups, ça ne manque pas...
Quoi que celui ci, morose comme il est avec sa capuche, est un iota au dessus des autres sur l'échelle de l'intérêt suscité.
Il ne reste plus qu'à espérer qu'il ne soit pas décevant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loik

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Sam 31 Oct - 22:51

On en venait donc au fait. Certains cherchaient des bribes de leurs vies passées, d'autres du matériel indisponible autrement, laissé à l'abandon dans quelque maison désertée, la jeune femme cherchait des plantes. Elle était herboriste sans doute, apothicaire peut-être, manifestement quelque chose dans ce goût là. Lui pas, et ne savait reconnaître que bien peu de plantes, et bien plus pour leurs propriétés alimentaires que pour de quelconques vertus auxquelles il n'entendait de toutes façon rien. A chacun son métier, dit l'adage, Loik ne voyait pas de raison de s'élever contre ce principe.
Il répondit.


- Vous savez ce que vous cherchez, moi pas. A moins d'avoir des specimen ou des reproductions à emporter, je serais bien incapable de vous ramener quoique ce soit d'intéressant, je n'entends rien à ces choses là. Et quand bien même j'en aurais, sans savoir où ces végétaux se trouvaient avant la Main Blanche, je pourrais passer des semaines dans la lande avant d'en trouver ne serait-ce qu'une seule. Vous pouvez bien évidement vous lever et contacter quelqu'un d'autre. Les plus raisonnables et expérimentés refuseront, les plus désespérés accepteront et ne reviendront probablement pas. Au fur et à mesure des disparitions, de moins en moins de monde acceptera de se prêter à votre jeu, jusqu'à ce seuls les fous restent volontaires, avec le succès qu'on leur connait. Au final, vous aurez fait naître la légende d'une jeune femme au parfum envoûtant qui envoie les hommes à la mort et vous n'aurez pas de plantes. Je doute que ce plan vous convienne.

Si vous êtes capable de me fournir une carte et des échantillons, j'estime les probabilités de succès à une chance sur trois : soit la nature a changé depuis sous l'effet de la Main Blanche et les indications sont inexactes, soit je ne trouve simplement pas, soit je trouve. Dans ces conditions là, je prends un forfait, et un bonus à la trouvaille.
Le plus simple et le plus sûr, si vous êtes pressée, reste de m'accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Logre

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Ven 6 Nov - 17:55

"Ainsi donc celui qui m'a indiqué votre nom n'était pas un imbécile, et vous pas aussi fou que ce que d'aucuns racontent. C'est parfait et je vous engage ci-présent.
Je n'aurais pas accepté d'aller courir la lande avec un écervelé incapable de formuler de telles évidences.
"


Au ton employé, pourtant sans joie ni chaleur, on l'imagine en train de sourire derrière ce voile opaque qui masque ses lèvres.
Qu'en est il de son visage? Pourquoi le cache elle avec tant de soin? Est-ce la peur d'être reconnue ou bien une terrible laideur qu'il convient de cacher? Quoi qu'il en soit, la seule étoffe qui glisse est celle d'une ample manche sur la table, déposant près de son nouvel employé une bourse de taille raisonnable pour ce à quoi elle est destinée

"Voilà déjà une avance pour vos futurs frais de bouche. Combien de temps pouvez vous tenir proche des zones environnant la dalle de brume, par les temps qui courent?
Quand serez vous prêt?
"


Décidément, sa commanditaire est bien originale pour oser sortir des remparts chercher elle même -avec un bon guide et un garde du corps de toute évidence compétent tout de même- des herbes et peut être quelques fruits.
Ses recherches doivent être bien importantes ou la dame en disgrâce. A moins qu'elle ne soit de ces nobles qui aiment à s'acoquiner ou goutent un peu de risque de temps en temps avec des hommes de peu.
Quoi qu'il en soit et puisque la damoiselle n'est pas bavarde, il devra sans doute le découvrir par lui même lors de leur expédition, si l'envie lui en prend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loik

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Dim 8 Nov - 3:56

La bourse disparut rapidement dans une manche, signe que l'accord était conclu. Point de contrat, nulle signature. Un hochement de tête entendu et un transfert d'espèce, les usages étaient respectés, dans une ville amoindries où on comptait les bras solides et dans un milieu où la réputation avait plus de poids que le droit.

- La question n'est pas de temps combien de temps est-ce que je peux tenir que combien de temps est-ce que *vous* pourrez tenir. Je suis capable de tenir environ une semaine dans la lande avant d'être incommodé par la Main Blanche. Les arpenteurs et chevaliers des landes évitent généralement de rester plus de trois jours d'affilée dans ces zones, tandis que les autres ne tentent souvent pas l'expérience au-delà de la première nuit. Ce n'est pas une question de courage, juste d'acclimatation. L'ambiance aux abords de la dalle est pesante, beaucoup ressentent des nausées, un peu comme le mal de mer. C'est pourquoi je doute (en désignant d'un geste rapide le garde du corps) que votre camarade vous soit d'un grand secours en cas d'ennuis, d'autant qu'il est plus difficile d'éviter l'attention des créatures de la Brume à trois qu'à deux. Mais vous restez maîtresse de l'expédition, je m'adapterai en fonction de vos souhaits, quoiqu'ils déterminent le succès de l'entreprise. C'est votre partie de l'affaire.

Laissant un léger suspens pour laisser à son employeuse le temps d'enregistrer les informations et de peser le pour du contre.

- Quant à moi, je serai près à partir dès que j'aurai terminé ceci. Dit il en tapotant le rebord de son écuelle avec sa cuillère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 27/10/2009
Localisation : Logre

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Mer 11 Nov - 17:46

"Alors nous partirons à l'aube. Retrouvons nous aux portes menant aux plaines."

La femme -jeune?- se lève alors, sans s'encombrer de répondre aux provocations de son guide ni à ses doutes quand à sa santé ou celle de son garde du corps.
Le dit molosse, simple partie du décors, se contente de lui accorder un dernier regard avant d'emboiter le pas de sa maitresse.
Il ne grogne pas ni ne fronce les sourcils, s'abstenant par là même de l'éternel cliché de la brute épaisse. Celui-ci n'a pas besoin de se donner l'air menaçant car il sait. Il se sait dangereux, et ça lui suffit amplement.
Idem pour celle qui l'emploi.
Idem pour ceux qu'il descend.

Quand à l'arpenteur il est seul de nouveau avec son assiette de sauce épaisse où se trouvent quelques bouts non identifiables sans doute comestibles, qui surnagent vaille que vaille jusqu'à ce qu'on les dévore, qu'on les jette ou qu'on les resserve.
C'est un peu toujours le même cirque, le même cycle.
Des bouts de viande, de carotte, de patate, de gens... l'on sert ou l'on finit au rebuts, on se débrouille, on tombe de la fourchette.
Ah... la chaleur d'une salle d'auberge miteuse et puante, bruyant tant elle est emplie à craquer de bruits étouffés.

C'est un peu comme si cette riche capuche verte usée n'avait jamais existé et manque tout autant.
Ou comment être aussi décalée que merveilleusement à sa place, antipathique et envoutante, de ceux que l'on ne peut regretter que lorsqu'ils ne sont plus là.
Enfin... d'ici quelques heures, elle attendra avec son gros bras deux fois plus large qu'elle, quelques paquets qui pèsent un âne mort, patientant sous les touts premiers feus du soleil que parte une expédition insensée par ces temps brumeux.
Et tout ça pour quoi, au juste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loik

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   Lun 16 Nov - 23:44

HRP : La suite se déroule là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Taverne de la Cloche Fendue] - Pour quelques arpents de plus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour quelques immortels.. Beaucoup doivent mourir.. ( Renzaburo )
» Pour Quelques Pièces d'Or
» Pour quelques fragments de plus skaven Vs Liche and co
» Juste pour quelques commentaires ^^
» [FB:1619] Pour quelques crânes de plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Stellans :: Chroniques des Stellans :: Logre - Cité des Primes Stellans :: [Quartier] Les Remparts et les Taudis :: [Lieu] - Les Taudis-
Sauter vers: